opinion

RÉFÉRENDUM DIRECT DE RÉVISION CONSTITUTIONNELLE: L'USAGE DE L'ARTICLE 38 EST LÉGAL AU REGARD DE LA JURISPRUDENCE FRANÇAISE (ET DU BON SENS)! (Par Mohamed Ali Ould Lemrabott)*

Mohmed Ali Ould Lemrabott

 

 

Nul ne peut mettre en doute le pouvoir constituant du Président de la République tel que le lui confère la constitution du 20 juillet 1991 !...

« Pour une Mauritanie laïque », un appel de plus en plus convainquant

 Pour contrecarrer l’exploitation abusive de l’Islam ( religion du juste milieu, de la tolérance, de l’ouverture, de la justice et de l’égalité sociale), par des obscurantistes extrémistes, des jeunes

...

Le référendum envisagé : portée et enjeux

Dr Abdellahi Ould Nem

Tout  évènement  politique, si  surprenant  soit-il,  doit  être  analysé  en  dehors   de  l’immédiateté,  c’est  à  dire  relativement  loin du  tumulte  des  idées  et  de  l’écume  de  l’actualité,  ce   qui  lui ...

Guerre du Sahara : « Je suis militaire, mais pas suicidaire », un ancien cadre militaire témoigne

J'étais à Dakhla depuis trois jours par le vol régulier d'Air Mauritanie via Nouadhibou. Ma mission était bouclée, du moins dans cette garnison le jour même grâce à l'aide de...

Sénat: hara-kiri pour le déshonneur.../ par Iteweloumrou Med Vale

Sénat: hara-kiri pour le déshonneur.../ par Iteweloumrou Med Vale

Le sénat mauritanien vient de commettre la bourde de rejeter les propositions d'amendements constitutionnels, fruits d'un dialogue politique largement inclusif, les sempiternels « boycottistes » issus des marges de l'échiquier...

Le mal de la pensée politique / El Wely Ould Sidi Haiba

C’est à l’intelligence d’achever l’œuvre de l’intuition .

Alors que la guerre contre le sous développement bat de l’aile et que les idées pour l’emporter agonisent, celle du front des partis...

Le dernier vote du sénat, un signe de maturité de la démocratie mauritanienne

Tahra Hembara

Le vote des sénateurs vendredi rejetant le projet de révision constitutionnelle prouve avant tout la bonne santé démocratique de notre pays. 
C’est un message éloquent à ceux qui criaient...

Quelles significations donner au dernier vote du sénat ?

Il  est  peu  dire  que  la  crédibilité  et  le prestige  des  sénateurs  de  la majorité présidentielle  ayant  voté  contre  les  amendements  constitutionnels  proposés  par  les  pouvoirs  publics, n’aient  pas  volé  en  éclats.

Par  cet ...

… Cet homme là, c’était Viyah Ould Maayouf…(*)

1976. Awsred était "pacifié" depuis quelques mois déjà à l'issue d'intenses combats au cours desquels le Commandant Dieng Nazirou, le premier et meilleur artilleur de l'armée fut tué. Profitant d'une...

Le Docteur Abdellahi Nem répond au Représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu et Chef de l’UNOWAS

Le ghanéen Mohamed Ibn chmbas, Chef du Bureau de l’ UNOWAS auquel le Dr Abdellhi Ould Nem répond: «Nous  laissons à  Monsieur Chambas,  (…) le  soin  de  juger  l’attitude  paradoxalement  peu  démocratique  de  cette  opposition extrémiste. »

Notre  pays  n’a  pas  attendu  la  proposition de Monsieur  Mohamed Ibn  Chambas(*), le  représentant  spécial  du  secrétaire  général  des  nations  unies,  pour  organiser  un  dialogue  inclusif entre  les  acteurs  politiques  mauritaniens. Deux  dialogues ...

Pages

Connexion utilisateur