Sénégal-Mauritanie : dérisoire APS !

Rien de plus étonnant que cette dépêche de l’ APS (Agence de Presse Sénégalaise) qui, annonçant une réunion d’extrémistes « mauritaniens » à Dakar, s’en prend à la Mauritanie dans des termes les plus vulgaires, relayant ainsi la propagande des pires ennemis de notre pays.

Nous croyions que l’antimaure primaire, le racisme anti-mauritanien, la haine viscérale de notre pays, le refus de le voir accéder au rang d’Etat moderne, avaient à la faveur des ans, des conflits et des réconciliations, été oubliés à Dakar. Cela ne semble malheureusement pas être le cas

L’APS, sous le couvert de guillemets savamment mis  écrit que .. « traversée par une crise politique et sociale grave… ». Dérision que cela ! Qui a traversé et traverse encore « une crise politique grave » ? Le Sénégal qui hier était a été mis à fer et à sang par des émeutes politiques ? Le Sénégal qui envoie en prison le principal challenge du parti au pouvoir,  ou la Mauritanie qui ne connait aucune agitation politique significative et où  le Chef de l’opposition jouit d’un statut institutionnel ?

L’APS insoucieuse du ridicule ajoute « en proie à des maux tels que l’esclavage ». Dérision encore ! Nous n’avons pas oublié le mot de l’ancien président Wade  qualifiant d’‘’esclave’’  l’actuel chef de l’Etat sénégalais, et les réponses des partisans de celui-ci faisant ressortir sa  « noblesse » en affirmant qu’il « possède ses propres esclaves »; des esclsaves qui continuent de declarer haut et fort et a vec fierté leur appartenance au Président Maky Sall. Ce qui démontre bien l’esprit des uns et des autres.  

 Nous savons combien le vieux système de caste perdure au Sénégal, oublié par ces « mêmes « organisations des Droits de l’Homme » qui adorent s’en prendre de manière mensongère à la Mauritanie. Notre pays, lui a fait face aux maux légués par son histoire, il a mis le doigt sur toutes les séquelles de l’esclavage, il a même créé une agence destinée uniquement à effacer les tares nés de ce système immonde. Au Sénégal, on se tait, on préfère donner une face fallacieuse de soi-même à des organisations corrompues qui relaient les mensonges d’Etat

La dépêche parle de « pauvreté et illettrisme ».

Pauvreté ? De quoi vivent des  centaines de milliers de Sénégalais ? De petits boulots en Mauritanie. Ils fuient leur pays pour travailler dans les ménages, dans le bâtiment, dans la pêche  et dans tous les petits métiers. Les Mauritaniens beaucoup moins nombreux au Sénégal sont boutiquiers ou hommes d’affaires.  Qui est donc le plus pauvre ? Nous avons toujours accueilli à grands bras nos frères du Sénégal, nous espérons que les agissements imbéciles de racistes primaires ne vont pas creuser encore un fossé entre nous.

Racisme ? Ils sont fous ces sénégalais ? Ils s’imaginent peut être qu’en Mauritanie il y a des blancs face à des noirs. Comme du temps béni pour eux de la colonie. Non, ici il n’y a que des frères, le racisme n’existe que dans vos méninges vous qui l’avez subi, qui baisez les pieds de vos anciens maîtres, qui êtes en adoration de tout toubab qui arrive, qui buvez ses paroles et relayez ses mensonges !

Illettrisme ? Ils sont fous et ignorants à l’APS .Dés le 11ème  siècle, la production des ulémas mauritaniens trônait déjà dans les bibliothèques d’Orient, nos savants enseignaient déjà dans les universités islamiques. Mais où donc les chefs religieux sénégalais ont fait leurs lettres ? En Mauritanie, toujours. Seulement, à l’ASP on appelle illettrés tous ceux qui n’écrivent ou ne parlent pas français, car, ces chers voisins,  sont restés des colonisés dans leurs esprits et dans leurs actes. En Mauritanie, nous n’avons pas de statues ni de noms de rues pour magnifier nos anciens colonisateurs

Le comble, c’est que l’APS, cet antre d’inconscience nous accuse de « corruption systématique ». Oublient-ils les affaires avérées des proches du Président Sénégalais, la nomination de son propre frère à un poste juteux, la corruption ordinaire de fonctionnaires sénégalais. Nous mauritaniens, quand nous nous rendons au Sénégal, nous prenons bien nos précautions, nous mettons des billets à part pour les fonctionnaires véreux, c’est une rançon inévitable si on veut avoir la paix dans ce beau pays.

 En Mauritanie, la corruption na jamais atteint un niveau pareil. Bien au contraire, elle recule ; car  combattue efficacement, et ce malgré les mensonges et les fabrications de nos ennemis.

Qu’est ce qui a donc pris l’APS, l’agence de presse officielle pour s’en prendre à notre pays ? Désir de plaire à ses maitres européens ? Racisme anti-mauritanien, ? Complot de déstabilisation de notre pays ?

Tout le monde sait que depuis les indépendances, le Sénégal n’a toujours pas digéré l’existence de notre pays. Poussé par les autres, il a toujours mené une  campagne médiatique et diplomatique  féroce contre nous, essayé de stopper notre marche en avant, de créer la division entre nous, de mettre en cause nos frontières et notre unité nationales

La Mauritanie a toujours su faire face.  Aujourd’hui plus qu’hier nous saurons encore nous défendre.

Sidi Diakaté

 

category: 

Partager: 

Connexion utilisateur