Nicolas Sarkozy arrêté par la police.. mais pas pour corruption (photo)

Nicolas Sarkozy arrêté par la police.. mais pas pour corruption

Ce n'est pas à cause des rumeurs de corruption, fausses ou averées, dont il fait régulièrement l'objet que Mr Sarkozy, ancien président de la République française, a été interpellé par la police samedi dernier.

Il s'agit d'une question beaucoup plus banale que le dossier complexe du finacement- par exemple- de sa campagne électorale par l'argent du guide libyen Mouamar Kadafi.  Rumeurs et rebondissements à ce sujet risquent de le suivre toçujours bien des années après la disparition de Kadafi. Et l'on se souvient que ce dernier a été tué dans des conditions où les zones d'ombre ne manquent pas. Certains se demandent même si l'Etat français, à l'époque présidé par Sarkozy, n'y est pas impliqué.

Par contre, avec l'incident de samedi dernier, Sarkozy ne se fait pas souci. Il s'en sort très facilement et très bien. En bon citoyen, il s'est laissé arrêter par un agent de police. Motif : une petite entorse au code de la route.

Alors qu’il était en vacances au Cap Nègre, Nicolas Sarkozy a pris son vélo pour une petite promenade à Saint Tropez, dans la région du vieux port de la ville. Mais c’est à contre sens qu’il le fait.

Un policier présent sur les lieux le repère et l’arrête. “Je lui ai demandé de façon courtoise de descendre de son vélo et de continuer à pied, ne serait-ce que pour des questions de sécurité, declara le policier à Nice matin. Il m’a répondu qu’il n’y avait aucun souci et il s’est exécuté”. Et le le policier explique pourquoi il n’a pas jugé utile de verbaliser le contrevenant.  .

“Je l’avais très bien reconnu car je l’ai déjà croisé en civil sur le port un été. Je l’ai arrêté à titre informatif sans idée de PV, comme je l’aurais fait pour n’importe quel autre cycliste. Il n’y a pas eu de traitement de faveur” explique-t-il avant de conclure “Monsieur Sarkozy a été très aimable”.

El Boukhary Mohamed Mouemel

category: 

Partager: 

Connexion utilisateur