L'école de l'amour : le Prophète Mohamed (PSL),

 L'école de l'amour : le Prophète Mohamed (PSL),

J’aime mon Prophète Mohamed, plus que tout,

Paix et Salut sur Lui.

Et partout,  

Là où le soleil se couche ; se lève, luit, et reluit.

Que toute femme,

Et tout homme,

Ordinaires, ou de taille,

Le sachent et l’entendent,

Il n’y a d’amour qui vaille,

Que le mien ne transcende.

* * *

Mohamed est l’offrande de Dieu,

À toute l’Humanité. 

Tout en bonté, et plein de piété,

De joie, d’amour divin, et de gaieté,

Et dans toute l’humilité,

Il a transmis le message,

L’Islam, ultime religion,

Par divine prédilection,

En provenance du Ciel,

Pour que tous les êtres ici-bas, soient sauvés,

Le jour dernier,

Devant l’Eternel.

 

* * *

 

 

Il n’y a de bonté ;

De sagesse et de clairvoyance,

De savoir, révélé avec omniscience,

De joie, d’amour divin, de quiétude,

Et de béatitude ;

De paix d’âme, de sincérité, d’honnêteté,

Et de piété ;

De chasteté, de franchise, de rectitude, d’humilité,

D’amour du semblable, de générosité ; sans étalage,

D’altruisme, prêché comme culture du partage,  

Et d’abnégation ;

Que Mohamed n’en soit la source, l’essence,

Le schème, la quintessence,

Et l’Incarnation.

* * *

Je suis musulman, oui,

Adepte de Mohamed, et son partisan,

Sincère dans mon amour, que je lui nourris.

Pratiquant et fidèle,

Et pourtant,

Je ne suis en rien, différent,

Du commun des mortels.

J’aime la vie, et ne veux du mal à personne…

Oh que je n’ose point tuer !  

Pas même une cigogne !

Et ça, qui me l’a appris ?

C’est mon Prophète Mohamed,

Paix et Salut sur Lui.

* * *

Au nez et à la barbe de ‘’Daesh’’,

Et de tous les tueurs,

Ennemis de la vie,

Des bombes, vilains poseurs.

Et de la TNT, des ceintures explosives,

Criminels porteurs,

Et des islamophobes,

J’assume l’amour de tous les êtres,

Vivant sur ce globe.

Et ça, qui me l’a appris ?

C’est mon Prophète Mohamed,

Paix et Salut sur Lui.

* * *

J’aime le Chrétien et le Juif, qui sont les gens du Livre

Et même le mécréant, et tous mes semblables

En créature de Dieu,

Lucides ou ivres.

Pourvu qu’ils ne m’outragent, ou me déclarent la guerre…

Et même dans ce cas, la paix, je préfère !

Et ça, qui me l’a appris ?

C’est mon Prophète Mohamed,

Paix et Salut sur Lui.

* * *

Avec tous les autres,

Même les impies,

Je ne trahis point, et je ne triche pas.

Je tiens au juste milieu,

Et ce jusqu’au trépas.

Et ça, qui me l’a appris ?

C’est mon Prophète Mohamed,

Paix et Salut sur Lui.

* * *

Point de préjudice à soi, ni de préjudice aux autres,

Est un principe de vie,

Qu’il m’a appris, entre autres…

Le père et la mère doivent être aimés,

Et obéis,

Le voisin, même mécréant,

Ne peut être trahi.

Le pauvre, le faible, et quiconque dans le besoin,

Doivent être soutenus…

Tous les hommes sont égaux,

De notre père Adam, au dernier venu…

Et tout ça, qui me l’a appris ?

C’est mon Prophète Mohamed,

C’est mon Prophète Mohamed,

Paix et Salut sur Lui.

* * *

La femme est la sœur de l’homme,

Sa fille et sa maman,

Et sa dulcinée avant tout, qu’il épouse en amant.

En couple heureux ils vivront,

Se respecteront,

S’uniront,

Pour donner naissance,

Aux petits, qui viendront,

Donner à leur vie, son ampleur et son sens.

Et ça, qui me l’a appris ?

C’est mon Prophète Mohamed,

C’est mon Prophète Mohamed,

Paix et Salut sur Lui.

* * *

Je suis un musulman, c’est-à-dire...

Un homme comme tous les autres,

Je ne suis pas ce que veulent faire de moi,

Ceux qui se vautrent,

Dans l’ignorance, les ténèbres, la haine et la perdition.

Et contre lesquels, tous, et sans exception,

Je lève cette pétition,

Je lève cette pétition…

 

* * *

En clamant très haut mon amour sacré,

Dans toutes les langues du monde,

Ecrites ou parlées.

Celui que je voue à mon Prophète Mohamed,

Et à tous les messagers de Dieu,

Qui lui sont frères et adeptes,

Jésus, et Abraham avant lui,

Le père des Prophètes,

Et Daniel, et Joseph, et Jacob,

Et Moïse au pied du mont de Sinaï,

Ecoutant la PAROLE de Dieu et faisant sa requête…

Que pour eux tous,

Ma prière est bien faite !

* * *

 

Ô gens du Livre, reconnaissez et dites,

La foi véridique, celle que vous avez,

De vos premiers Ecrits, enlevée :

Il n’y a qu’un seul créateur, Allah,

ET IL EST L’UNIQUE,

Mohamed  est son Alpha et Oméga Prophète,

Tant attendu par les Abrahamiques.

 

* * *

Gravement, je vous le dis et,

Fièrement le répète,

De jour, comme de nuit, j’aime mon Prophète…

Je l’aime à mourir, et l’aimerai toujours,

Sans hiatus,

Ni lapsus,

Ni le moindre détour.

Mais sans nuire à personne…

Que la vérité résonne.

Et sans faire du mal,

Je vous demande respect,

Et comme je vous le dois, je vous le remets.

D’égal à égal.

Paix.

 

Mohamed Yeslem  Yarba BEIHATT

Nouakchott le, 11/12/2016

category: 

Partager: 

Connexion utilisateur