Jeu Olympique- Quand sport rime avec tourisme

Depuis sa rénovation en 1894, par le baron Pierre de Coubertin qui fonda le Comité International Olympique, les JO (Jeux Olympiques) sont devenus une manifestation d’envergure mondiale. Tous les quatre ans, un pays est choisi pour abriter ces olympiades auxquelles prennent par des milliers de sportifs venus de plus de 200 pays. Mais au-delà du sport, les Jeux Olympiques sont aussi pour beaucoup de pays l’occasion de promouvoir leurs attraits touristiques.

Plus qu’une simple manifestation sportive, les JO ont également un impact important sur la vie sociale, économique du pays qui les accueille. Les (Jeux Olympiques) ne durent en principe que deux semaines, certes, mais leur préparation débute plusieurs années à l’avance et nécessite des dépenses d’investissement considérables. Il faut donc trouver les moyens de rentabiliser les dépenses effectuées - pas souvent évident ! - aussi le secteur touristique est mis en avant. Dans le cas de Rio 2016, les autorités brésiliennes, en ont profité pour relancer un secteur qui traverse de grandes difficultés. Une véritable opération de charme pour faire oublier l’étiquette de ville de « grand banditisme » qui colle souvent à la deuxième ville du Brésil. « Pour ces olympiades en terre brésilienne, la contribution du tourisme a été prise au sérieux. Les autorités ont mis de grands moyens pour améliorer la sécurité, mais aussi pour montrer au monde la beauté de l’architecture, des monuments sans oublier les baies et plages de Rio de Janeiro. C’est une opération de charme qui apportera- j’en suis certain-ses fruits à moyen terme. Il va falloir maintenir ce niveau de sécurité et de propreté après les JO pour attirer davantage les touristes », explique Paul Midy, CEO de Jumia Travel.  

Le sport étant devenu l’un des rares moments de communion des peuples dans un monde en crise, un grand événement sportif représente une possibilité d’acquérir une visibilité internationale pour la ville, voire le pays qui l’abrite, c’est donc le moyen de se vendre, car durant cet instant tous les projecteurs sont tournés vers le pays organisateur, sans oublier le très nombre de médias importants qui font le déplacement. 

Un tel rassemblement profite directement au tourisme en général et à l’hôtellerie en particulier, ainsi qu’à d’autres secteurs comme celui de l’emploi ou de la construction. Outre les infrastructures sportives, touristiques et autres qu’ils lèguent, ils sont la preuve de la capacité de la ville à accueillir des événements majeurs de classe internationale (conférences, séminaires, colloques…).

Après les JO, il y’a le tourisme, si la promotion des atouts ont été bien menées, le pays connaît généralement durant les mois et années à venir une forte influence de curieux désireux, eux aussi, de découvrir ce qu’ils ont vu à la télévision durant les olympiades. Le grand défi pour les autorités est de maintenir les infrastructures qui nécessitent souvent de gros moyens pour leur entretien.

 

Ismael Cabral Kambell

Responsable Relations Publiques - Jumia Travel I Afrique de l'ouest

Mobile: +221 76 644 38 93   Skype: Is-kambel 

category: 

Partager: 

Connexion utilisateur