Faire l'amour, ou faire la guerre?

 

Faire l'amour, ou faire la guerre? Et pourquoi pas les deux? Car pour avoir la paix, il faut bien préparer la guerre. Une préparation complexe où tout y est : hard power et soft power, des hommes et des femmes capables d'aimer, de détester, capable d'agir énergiquement, de réfléchir profondément, de s'engager avec force, mais aussi capables de douter, de se remettre en question... 

En effet, les militaires, les vrais, les bons, sont des soldats de la paix qui travaillent inlassablement pour éviter la guerre, et pour réduire au maximum ses nuisances, le cas échéant. Les autres sont sans légitimité aucune : soit de la chair à canon, soit des mercenaires et des criminels.

Bonne année.

El Boukhary Mohamed Mouemel

COTES (Centre Oum Tounsi pour les Etudes Stratégiques)

category: 

Partager: 

Connexion utilisateur