Communiqué : Mauvais traitements et liquidation des prisonniers palestiniens par l’occupation israélienne

Le 25 septembre 2016 dernier, le prisonnier palestinien Yasser Hamdouna (40 ans) de la ville de Yaabed, incarcéré depuis des années dans la prison de Ramona, est transféré d’urgence dans l’hôpital de Soroka à l’issue d’une chute brusque de son état de santé. Il décède peu de temps après des suites des négligences sanitaires continues dans les prisons israéliennes, et de la privation de soins dont il a été l’objet pendant plus de 10 ans.

Cette situation n’est pas un cas isolé. On comptabilise officiellement plus de 208 prisonniers palestiniens décédés dans les prisons israéliennes à cause des négligences médicales préméditées ou voire même directement assassinés par les autorités pénitentiaires israéliennes.

L’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal condamne avec la plus grande fermeté la politique israélienne concernant les prisonniers palestiniens, qui se base sur la répression, la persécution et la confiscation des droits fondamentaux des prisonniers palestiniens, comme prescrit par les traités, lois et conventions internationales.

Dans ce contexte, l’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal rappelle que plus de 7000 citoyens palestiniens croupissent dans les geôles israéliennes et sont privés de leurs droits les plus élémentaires et sciemment victimes de toutes sortes de crimes commis par les autorités pénitentiaires israéliennes. Ces prisonniers sont des détenus politiques et de ce fait soumis au régime spécial de détention conformément aux conventions internationales (Genève).

L’Ambassade de l’Etat de Palestine exhorte les pays frères et les parties signataires de ces conventions internationales à agir par devoir d’ingérence afin de venir au secours du peuple palestinien soumis à l’emprisonnement et l’occupation.  

l’Ambassade de l’Etat de Palestine au Sénégal 

Dakar, le 30 =09= 2016

 

 

category: 

Partager: 

Connexion utilisateur