Beyrouk, je partage ta tristesse ...

J'ai appris la triste nouvelle, moi aussi. Mais les mots de Mbarek Ould Beyrouk m'ont encore profondement touché. Il y a moins de 3 heures, il a écrit sur sa page facebook : 

"Je viens d'apprendre le décès de Sidi Mohamed Ould Mohamed Lemine, banquier, homme d'affaires mais surtout ami des cultures et des lettres,esprit ouvert et généreux grand passionné des arts populaires, Atarois jusqu’au bout des ongles,un homme aussi qui sait sourire aux autres et qui sait écouter. J'ai appris son décès tardivement parce que j'avais choisi pour deux nuits de m'éloigner de Nouakchott, de soreir du "réseau" et de respirer un air pur, loin des "commodités" d'aujourd'hui.
Sidi Mohamed Ould Mohamed Lemine fut le premier, on ne l'oublie pas à se passionner pour le "Med'h" populaire et à organiser le premier Festival National du Med'h dans la batt'ha d'Atar, il aimait réunir dans sa maison de Nouakchott, les écrivains, les poètes.Nous y eûmes des discussions passionnées .Sidi Mohamed c'est surtout à mes yeux cet air amusé qu'il portait chaque instant. Je pense à sa famille, à ses amis(Jemal ould Hassen ) et à tous ceux qui l'aimaient .
Le décès de Sidi Mohamed m'a d'autant plus attristé que j'avais perdu cette semaine deux de mes cousins.Ben Khadde ould Beyrouk d'abord,un homme jeune, affable,aimant, un élément modérateur pour notre famille car il était éloigné de toutes nos querelles familiales et de tous nos préjugés.
Beddy ould Bardass lui était un homme âgé, il avait fait carrière dans la santé, il était connu pour son grand cœur, pour sa générosité mais aussi pour son extrême élégance.Sportif, il faisait partie de l'équipe de football d'Atar.J'aime revoir cette photo datant de 1958 où aux cotés de son frère Choueina, de Sakaly Melainie, et d'autres il s"affichait fièrement. Enfant, on disait qu'il avait occasionné la mort d'un goal français qui avait eu l'outrecuidante ambition d’arrêter son ballon
Je ne saurais que prier sur ces trois âmes que j'aimais beaucoup Ina Lillahi We Inna Ilyhi Lerajioun"

source : Mbarek Ould Beyrouk

category: 

Partager: 

Connexion utilisateur