Après la politique, Ahmed Ould Daddah et ses amis s’essayent-ils au stylisme et au mannequinat?

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas... Ahmed Ould Daddah, Ould Moloud, Ould Waghef et leurs alliés le savent très bien : ils ont changé, au moins d’apparence et pour un laps de temps.

En effet, ces opposants farouches au régime en place en Mauritanie font manifestement peau neuve, au sens propre du terme. Ils viennent de créer de nouveaux costumes.

Pour présenter leur création originale à leurs "clients" et au public, ils ont porté eux-mêmes les costumes qu'ils ont conçus : des boubous inédits, tant par leur couleur que par "la symbolique" qu'ils sont sencés représenter, selon leurs créateurs.  

Est-ce un début de reconversion professionnelle pour ces vieux politiciens ? Comme pour eux la fortune n'a pas souvent été au rendez-vous en politique, la chance leur sourira-t-elle mieux dans les domaines du stylisme ou du mannequinat ?

Beaucoup répondront : «Difficilement ». Mais on verra bien.

En tout cas, merci à eux pour cette attitude vestimentaire très drôle. Quitte à qu'ils l'exploitent dans leur combat radical contre le régime et contre les dernières reformes constitutionnelles ; moi, citoyen mauritanien "lambda", je la trouve tout simplement ludique. Et je les remercie une fois de plus pour la touche humoristique qu’ils apportent ainsi au débat politique.

Je ne sais pas s'ils l'ont voulu ou pas, mais j'en conclus que, dans notre pays, comme ça se fait partout ailleurs, on peut exprimer ses désaccords profonds, ses engagements forts, d'une façon amusante. Il faudra cependant faire gaffe pour que cela ne tourne pas au ridicule.

Les Mauritaniens sur ce plan sont, en effet, très exigeants.   

Comment accueilleront-ils cette sortie inédite des leaders de notre opposition "radicale"? Apprécieront-ils cette façon de jouer aux stylistes et aux mannequins à laquelle ils se livrent, quel qu'en soit par ailleurs le message politique qu'elle renferme? Ces  politiciens mannequins ne risquent-ils pas d'apparaître un peu trop rigolots dans leurs nouveaux costumes, aux yeux des citoyens? 

El Boukhary Mohamed Mouemel   

category: 

Partager: 

Connexion utilisateur