Addis-Abeba : Ould Izid Bih est déjà en plein dans le prochain sommet de l’UA à Nouakchott

Le ministre mauritanien des affaires étrangères et de la coopération, Mr Isselkou Ould Ahmed Izid Bih, est déjà en plein dans le prochain sommet de l’UA  qui se tiendra  en juillet à Nouakchott.  Il vient de le démonter lors de la 32ème Session ordinaire du Conseil Exécutif de l’Union Africaine, d'abord en déclarant : 

Mesdames et Messieurs.

La Mauritanie aura l’honneur, en juin-juillet prochains, d’abriter la 31ème Session ordinaire de la Conférence au Sommet de l’Union Africaine. Je voudrais vous remercier toutes et tous pour cette grande confiance en notre pays, une confiance que nous apprécions à sa juste valeur. Un palais des congrès spécialement dédié à ce grand évènement est en train d’être construit, en plus de toutes les mesures nécessaires à une réussite optimale de ce rendez-vous de l’Afrique à Nouakchott."

Puis, il conclut son discours sur un ton rassurant pour les futurs hotes de son pays :

"Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de vous souhaiter à nouveau la bienvenue, en juin-juillet prochains, chez vous, à Nouakchott."

---------------------------------------------------------

Le texte intégral de l' alllocution du  Ministre mauritanien des Affaires Etrangères et de la Coopération à l’occasion de la 32ème Session ordinaire du Conseil Exécutif de l’Union Africaine

- Excellence M. Mamady TOURE, Président du Conseil Exécutif ;

- Excellences Messieurs les Ministres ;

- Excellence Monsieur Moussa Faki Mahamat, Président de la

Commission de l’Union Africaine ;

- Honorables Commissaires ;

- Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais adresser à chacun d’entre vous, mes souhaits de succès pour la nouvelle année, une année prometteuse, eu égard aux nombreuses activités programmées et au travail abattu tout au long de l’année 2017.

Je voudrais aussi saluer la qualité du rapport du COREP, préparatif de notre présente session.

Mesdames et Messieurs,

Je souhaiterais dire quelques mots sur le référendum organisé en Mauritanie, le 05 août dernier. Ce référendum constitue l’un des résultats du dialogue politique inclusif, tenu en 2016. Il visait à soumettre au suffrage populaire des réformes constitutionnelles dont la finalité est de rationaliser le fonctionnement de l’Etat, dans un contexte sahélo saharien particulier. La suppression du Sénat et la modernisation de l’Hymne national, faisaient partie de ces réformes. Le peuple mauritanien a apporté son soutien à ces réformes, dans une ambiance emprunte de cohésion, de paix et de pluralisme.

Mesdames et Messieurs.

La Mauritanie aura l’honneur, en juin-juillet prochains, d’abriter la 31ème Session ordinaire de la Conférence au Sommet de l’Union Africaine. Je voudrais vous remercier toutes et tous pour cette grande confiance en notre pays, une confiance que nous apprécions à sa juste valeur. Un palais des congrès spécialement dédié à ce grand évènement est en train d’être construit, en plus de toutes les mesures nécessaires à une réussite optimale de ce rendez-vous de l’Afrique à Nouakchott.

Je voudrais signaler que Nouakchott a accueilli, il y’a environ deux mois, la 4ème Session des Ministres africains en charge de l’enregistrement des faits d’Etat-civil.

Elle accueillera, en avril prochain, la 62ème Session ordinaire de la Commission des

Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP).

Nouakchott accueillera également cette année, l’initiative de l’Union Africaine pour le Sahel.

Notre pays, sous l’autorité de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, souhaite apporter pleinement sa contribution à l’essor de notre Continent sur tous les plans, spécialement durant cette année du centenaire de Feu Nelson Mandela.

A ce propos, la perspective d’organiser une réunion de Haut Niveau en l’honneur de Madiba, à Nouakchott, à l’occasion du Sommet de l’Union Africaine, constitue une source de satisfaction et de fierté pour le peuple mauritanien ; c’est un juste retour des choses, car plusieurs leaders de l’ANC, ont bénéficié de passeports mauritaniens, durant les années de la lutte de libération de ce grand pays africain et la diplomatie mauritanienne a efficacement épaulé cette lutte.

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de vous souhaiter à nouveau la bienvenue, en juin-juillet prochains, chez vous, à Nouakchott.

 

category: 

Partager: 

Connexion utilisateur