Culture

Le jihad, c'est promouvoir la paix. par Moussa Ould Ebnou (*)

Le jihad, c'est promouvoir la paix

Accordons aux musulmans le plus grand crédit moral : le fait qu’ils ne regardent pas d’un œil indifférent, passivement, ce qui se passe dans ce "meilleur des mondes". Mais devant...

Le voyage perpétuel !

Vers où me conduira ce voyage sans fin que je suis en train d'effectuer?

 Il est difficile de répondre : le chemin parsemé d’embûches n’est pas tracé, et les destinations nombreuses...

"Le tambour des larmes" de BEYROUK primé une seconde fois durant cette année

Bravo et félicitations à mon compatriote et ami Mbarek Ould Beyrouk. Son roman, Le tambour des larmes (Elyzad), vient d'être primé par plus de 300 lycéens réunionnais et malgaches. Je viens...

L'école de l'amour : le Prophète Mohamed (PSL),

 L'école de l'amour : le Prophète Mohamed (PSL),

J’aime mon Prophète Mohamed, plus que tout,

Paix et Salut sur Lui.

Et partout,  

Là où le soleil se couche ; se lève, luit, et reluit.

Que toute femme,

Et...

Gabon vert tour, des jeunes se mobilisent pour promouvoir le tourisme

Gabon vert tour, des jeunes se mobilisent pour promouvoir le tourisme

Comme bon nombre de pays africains, le Gabon regorge de nombreux atouts touristiques capables de le propulser parmi les meilleures destinations mondiales. Mais faute de véritable politique de promotion, le tourisme est...

Beyrouk : Goncourt et Renaudot 2016, un message fort contre la xénophobie

Beyrouk : Goncourt et Renaudot 2016, un message fort contre la xénophobie

L’écrivain mauritanien, Mbarek Ould Beyrouk, Prix Ahmadou Kourouma 2016 , a salué l’attribution, il y a quelques jours, des prix Goncourt et Renaudot à deux écrivaines d’origine étrangères. Et il...

15ème anniversaire de la disparition de Habib Ould Mahfoud : Ould Oumeïr lui rend hommage.

15ème anniversaire de la disparition de Habib Ould Mahfoud : Ould Oumeïr lui rend hommage.

On nous apprend que la mort est une étape de la vie, une sorte d’aboutissement fatal. Et c’est vrai, c’est «une route tracée pour tous», comme disent ces gens qui...

Beyruk lu par un journaliste français...

Avant hier après-midi, dans les locaux du CFM à Nouakchott, notre compatriote Mbarek Ould Beyrouk a fait une présentation de son roman « le tambour des larmes », qui a...

Un ''Bonne fête'' de poète ...

Je ne sais plus quel est l’artiste qui disait : ' Photographier, c'est mettre sur la même ligne de mire la tête, l'œil et le cœur '. Mais je connais au moins un...

De mes galeries de « facebookien »

 

Je découvre, certainement un peu tardivement, que je suis probablement doué pour aimer l’art. Et je découvre, surtout, que suis surdoué pour n’y rien comprendre.

Un défaut qui

...

Pages

Connexion utilisateur